info@support-immobilier.com
facebook
Twitter

Chaque mois, nous publions une série d'articles d'intérêt pour les propriétaires - de l'argent Conseils pour économiser de sécurité, check-lists des ménages, des conseils de rénovation, de vrais secrets d'initiés immobilières. Que vous soyez actuellement sur le marché pour une nouvelle maison, ou non, nous espérons que cette information est d'intérêt pour vous. S'il vous plaît n'hésitez pas à passer ces articles à votre famille et vos amis.

ISSUE #1216
ARTICLE PRINCIPAL

L'eau que vous buvez est-elle vraiment potable ?
L’Amérique du Nord possède des sources d'approvisionnement parmi les plus sécuritaire dans le monde. Cependant, les statistiques nationales ne sont pas spécifiques sur la qualité de l'eau qui sort de votre robinet. En effet, la qualité de l'eau potable varie d'un endroit à l'autre en fonction de l’origine de cette eau et de son traitement.
L'eau naturellement pure n’existe pas. Dans la nature, toute eau contient des impuretés.




Aussi ce mois ci...
Apprenez à éviter 6 erreurs coûteuses et communes lors de l'achat d'une plus grande propriété
Contrairement à l'expérience d'acheter une première propriété, lorsque vous chercher à vous procurez une plus grande propriété et que vous êtes déjà propriétaire, il y a certains facteurs pouvant compliquer la situation. Il est de première importance pour vous de bien comprendre ces facteurs avant de mettre votre propriété actuelle en vente.


 
 

Conseils pour la sélection d'un entrepreneur pour réaliser vos rénovations
Les rénovations peuvent couter des milliers de dollars et font l'objet de nombreuses plaintes. Voici une liste des éléments à considérer lors du choix d'un entrepreneur.

Liens rapide
L'eau que vous buvez est-elle vraiment potable ?
Apprenez à éviter 6 erreurs coûteuses et communes lors de l'achat d'une plus grande propriété
Conseils pour la sélection d'un entrepreneur pour réaliser vos rénovations
 

 

Top>>

L'eau que vous buvez est-elle vraiment potable ?

L’Amérique du Nord possède des sources d'approvisionnement parmi les plus sécuritaire dans le monde. Cependant, les statistiques nationales ne sont pas spécifiques sur la qualité de l'eau qui sort de votre robinet. En effet, la qualité de l'eau potable varie d'un endroit à l'autre en fonction de l’origine de cette eau et de son traitement.

Quels contaminants peuvent se retrouver dans l'eau potable ?

L'eau naturellement pure n’existe pas. Dans la nature, toute eau contient des impuretés. Quand l'eau s’écoule dans les ruisseaux, repose dans les lacs et s’infiltre dans les couches de sol et de roches, elle dissout ou absorbe les substances qu'elle touche. Certaines de ces substances sont inoffensives. En fait, certaines personnes préfèrent l'eau minérale précisément parce ces minéraux lui donnent un gout agréable. Cependant, à certaines concentrations, les minéraux, tout comme les produits chimiques fabriqués par l'homme, sont considérés comme des contaminants qui peuvent donner à l'eau un gout désagréable ou même présenter des dangers. Certains contaminants proviennent de l'érosion de formations rocheuses naturelles. D'autres contaminants sont rejetés par les usines, les exploitations agricoles ou utilisés par les consommateurs dans leurs maisons et jardins. Les sources de contamination pourraient être dans votre quartier ou venir de sites éloignés. Les analyses de qualité de l'eau de votre région indiquent la nature des contaminants présents dans votre eau potable, les niveaux auxquels ils ont été décelés et la source réelle ou probable de chaque contaminant. Certains systèmes de collecte d'eau souterraine ont des programmes de protection des têtes de puits pour empêcher les substances de les contaminer. De même, certains systèmes de collecte d'eau de surface protègent les bassins versants autour des réservoirs pour éviter la contamination.

D’où vient l'eau potable ?

L’approvisionnement constant d'eau potable est essentiel à chaque communauté. Les habitants des grandes villes boivent fréquemment de l'eau qui provient de sources d'eau de surface comme les lacs, les rivières et les réservoirs. Parfois, ces sources sont proches du point de consommation. Les fournisseurs d'eau potable tirent aussi parfois leur eau de sources éloignées. Dans les deux cas, quand vous pensez à l'endroit d’où votre eau potable provient, il est important de tenir compte non seulement de la section de la rivière ou du lac que vous pouvez voir, mais aussi de l'ensemble du bassin. Le bassin versant est la superficie des terres sur lesquelles l'eau coule dans la rivière, le lac ou le réservoir. Dans les zones rurales, les gens sont plus susceptibles de boire de l'eau qui a été pompée d'un puits. Ces puits prennent l’eau des aquifères - des réservoirs naturels sous la surface de la terre - qui peuvent s’étendre sur quelques kilomètres ou s’étendre sur de vastes régions. Comme avec de l'eau de surface, il est important de se rappeler que des activités industrielles et agricoles éloignées de chez vous peuvent affecter la qualité des eaux souterraines de votre communauté.

Comment est traitée l'eau potable?

Quand un fournisseur d'eau prend l'eau non traitée d'une rivière ou d'un réservoir, l'eau contient souvent des impuretés, de petits morceaux de feuilles et autres matières organiques ainsi que des traces de certains contaminants. Quand cette eau arrive à l'usine de traitement, les fournisseurs d'eau ajoutent souvent des produits chimiques appelés coagulants. Ceux-ci agissent sur l'eau alors qu’elle coule très lentement à travers des réservoirs de sorte que les impuretés et les autres contaminants forment des grumeaux qui se déposent au fond. Habituellement, cette eau passe ensuite à travers un filtre pour l'élimination des plus petits contaminants comme les virus et le Giardia Intestinalis. En ce qui concerne l'eau souterraine, elle est naturellement filtrée lors de son passage à travers les couches de la terre dans des réservoirs souterrains appelés aquifères. L’eau que les fournisseurs pompent du puits contient généralement moins de matière organique que l'eau de surface et n’a pas besoin, en général, de passer par tout ou partie des traitements décrits dans le paragraphe précédent. La qualité de l'eau dépendra des conditions locales. Le traitement de l'eau potable le plus commun, considéré par beaucoup comme l'une des avancées scientifiques les plus importantes du 20e siècle, est la désinfection. La plupart des fournisseurs d'eau ajoutent du chlore ou un autre désinfectant pour tuer les bactéries et autres germes. Les fournisseurs d'eau utilisent d'autres traitements si nécessaire, selon la qualité de leur approvisionnement en eau. Par exemple, si l'eau est contaminée avec des produits chimiques organiques, elle peut être traitée avec du charbon actif qui absorbe ou se lie avec les produits chimiques dissous dans l'eau.

Quels sont les effets sur la santé des contaminants contenus dans l'eau potable?

Les contaminants se répartissent en deux groupes en fonction des effets qu’ils peuvent causer à la santé. Votre fournisseur d'eau vous avertira via les médias, le courrier, ou par d'autres moyens, s’il existe un risque potentiel de santé aigu ou chronique de santé publique lié à des composés contenus dans l'eau potable. Vous pouvez contacter le fournisseur pour plus d'informations spécifiques à votre région. Les effets aigus se produisent dans les heures ou jours suivant la consommation d’un contaminant. Le public peut souffrir d'effets aigus sur la santé par ingestion de presque tout contaminant si cette ingestion expose les personnes à des niveaux extraordinairement élevés (comme dans le cas d'un déversement). Dans l'eau potable, les microbes, les bactéries et les virus, sont les contaminants qui ont le plus de chances d'atteindre des niveaux suffisamment élevés pour causer des effets aigus sur la santé. Les mécanismes naturels de défense de la plupart des individus peuvent lutter adéquatement contre les contaminants microbiens sans conséquence permanente à long terme. Toutefois, lorsque des niveaux suffisamment élevés sont atteints, ils peuvent rendre les gens malades, et peuvent être dangereux ou mortel pour une personne dont le système immunitaire est déjà faible à cause du SIDA, la chimiothérapie, l'utilisation de stéroïdes, ou autre raison. Les effets chroniques se produisent suite à une consommation sur le long terme d’un contaminant à des niveaux supérieurs aux normes en vigueur. Les contaminants de l'eau potable qui peuvent avoir des effets chroniques sont des produits chimiques (tels que les sous-produits de désinfection, les solvants et les pesticides), les radionucléides (comme le radium) et les minéraux (tel que l'arsenic). Les effets chroniques de contaminants de l'eau potable sont par exemple le cancer, les problèmes hépatiques ou rénaux ou des difficultés de reproduction.

Comment puis-je contribuer à la protection de l'eau potable ?

Grâce aux nouvelles informations qui sont maintenant disponibles sur l'eau potable, les citoyens peuvent à la fois être conscient des défis liés à la conservation l'eau potable et jouer un rôle actif dans la protection de l'eau potable. Il y a plusieurs façons d’y participer. Certaines personnes vont aider à nettoyer le bassin versant qui est la source de l'eau de leur communauté. D'autres personnes participent à des activités de protection des têtes de puits pour éviter la contamination de la source d'eau souterraine qui fournit de l'eau à leur communauté. Ces personnes seront en mesure de faire bon usage de l'information que les autorités locales et les fournisseurs d'eau collectent lors de l’évaluation de la qualité de l’eau.

D'autres personnes chercheront à assister à des réunions publiques pour s’assurer que les besoins de la communauté concernant l'eau potable sont considérés lors de la prise de décisions concernant l'utilisation des sols. Tous les consommateurs peuvent faire leur part en éliminant convenablement les produits chimiques ménagers.

 

 

 

Top>>

Apprenez à éviter 6 erreurs coûteuses et communes lors de l'achat d'une plus grande propriété


".....vous devez vendre la propriété que vous possédez présentement au bon moment afin de ne pas vous retrouver avec le fardeau financier d'être propriétaires de deux propriétés en même temps...."


Contrairement à l'expérience d'acheter une première propriété, lorsque vous chercher à vous procurez une plus grande propriété et que vous êtes déjà propriétaire, il y a certains facteurs pouvant compliquer la situation. Il est de première importance pour vous de bien comprendre ces facteurs avant de mettre votre propriété actuelle en vente.

Non seulement devez-vous tenir compte du financement, mais vous devez vendre la propriété que vous possédez présentement au bon moment afin de ne pas vous retrouver avec le fardeau financier d'être propriétaires de deux propriétés en même temps. Ou au contraire, vous retrouvez sans logis du tout entre les signatures des contrats.

Six Stratégies

Dans ce rapport, nous vous donnons un aperçu des erreurs les plus communes commises par les acheteurs qui déménage dans une plus grande propriété. Considérer ces six erreurs et les stratégies pour les surmonter, vous aidera à faire des choix avisés avant d'inscrire votre propriété actuelle sur le marché.

1. Voir la vie en rose

La plupart d'entre nous rêvent d'améliorer son style de vie et de déménager dans une plus grande demeure. Le seul problème, c'est qu'il y a parfois un écart entre nos désirs et nos capacités de paiement. Vous faites un tour en voiture, et tombez en amour avec une maison, pour découvrir qu'elle est déjà vendue ou bien au-dessus de vos moyens. La plupart des propriétaires se perdent dans ce jeu d'essai et erreurs telle une chasse à la propriété, bien qu'il y ait des façons plus faciles de gérer tout ce processus. Par exemple, informez-vous auprès de votre courtier pour savoir s'il offre un Système de profil d'acheteur ou un service de «chasseur de propriété», ce qui vous évite toute perte de temps et enlève des charges de travail inutiles pour la recherche de la bonne propriété. Ce type de programme fait en sorte que vos critères seront identifiés et vous serez informé de TOUTES les propriétés disponibles sur le marché qui vous seront envoyés, chaque jour, avant même qu'elles arrivent sur internet. Ces rapports vous fourniront des fiches descriptives détaillées avec photos et des documents d'informations supplémentaires vous seront envoyés sur une base régulière. Un programme comme celui-ci vous aidera, de façon abordable, à trouver la maison de vos rêves plus facilement et plus rapidement.

2. Ne pas faire les améliorations nécessaires

Si vous voulez obtenir le meilleur prix pour la propriété que vous vendez, il y a certainement des choses que vous pouvez faire pour la mettre en valeur. Ces petits travaux ne sont pas nécessairement dispendieux. Même si vous devez faire un investissement minime, il vous reviendra sûrement dans le prix que vous obtiendrez pour votre propriété. Il est très important que ces améliorations soient faites avant que vous mettiez votre propriété sur le marché. Si votre budget est serré, vous pouvez refinancer votre propriété pour ensuite rembourser ce prêt une fois la propriété vendue.

3. Ne pas vendre avant d'acheter

Vous devriez planifier de vendre avant d'acheter. De cette façon, vous ne vous retrouverez pas désavantagé à la table de négociation, en ayant la pression d'accepter une offre qui est en dessous de la valeur du marché afin de vendre à temps pour la date limite. Lorsque vous avez déjà vendu votre propriété, vous pouvez acheter la prochaine en toute quiétude, avec une offre ferme, qui sera donc mieux considérée par les vendeurs et, par conséquent, vous aurez plus de chances de négocier le prix à la baisse. Par contre, si vous recevez une offre tentante sur votre propriété, mais n'avez pas encore trouvé votre prochaine propriété, vous devriez exiger une date d'occupation assez éloignée pour vous permettre d'avoir un délai raisonnable afin de trouver la propriété parfaite pour vos besoins. Il serait aussi très sage de votre part de vérifier avec votre courtier, avant de mettre la propriété en vente, si le type de propriété qui vous intéresse existe dans le budget que vous voulez allouer à votre prochaine achat.

4. Ne pas obtenir une pré-autorisation hypothécaire

Se faire pré-autoriser est un procédé très simple que plusieurs propriétaires omettent de faire. C'est gratuit et vous n'avez aucune obligation, se faire pré-autoriser pour une hypothèque ne fait que vous donner un avantage important lorsque vous faites une offre sur une propriété, puisque vous savez exactement le prix maximum que vous pouvez vous permettre d'offrir et vous avez le feu vert de votre institution financière. Avec une hypothèque pré-autorisée, votre offre sera vue de façon beaucoup plus favorable par un vendeur, parfois même si votre offre est un peu plus basse qu'une autre avec un financement incertain. Assurez-vous que cette étape soit bien remplie lorsque vous entreprenez des démarches pour l'achat d'une propriété.

5. Ne pas se faire prendre dans un piège de l'immobilier

Votre plus grand dilemme lorsque vous achetez et vendez simultanément une propriété, est de savoir ce que vous ferez en premier. Le point numéro 3 de ce rapport vous conseil de vendre en premier. Cependant, il y a des moyens d'éliminer complètement ce dilemme. Certains courtiers peuvent vous offrir une garantie sur la vente de votre propriété. Avec ce programme, ils vous procurent une garantie visant à vous permettre de vendre avant que vous ne preniez possession de votre prochaine propriété. Si vous trouvez une propriété sur laquelle vous aimeriez faire une offre d'achat et que votre résidence n'est pas vendue, ils achèteront eux-mêmes votre propriété afin que vous profitiez d'une transaction sans stress ni inquiétude.

6. Ne pas réussir à coordonner la signature chez le notaire des deux contrats

Avec deux transactions majeures à coordonner ensemble et avec toutes les personnes impliquées (les courtiers hypothécaires, les notaires, les banques, les arpenteurs géomètre, les géologues, les inspecteurs en bâtiment,…) les chances qu'il y ait des confusions et des problèmes de communication, augmentent dramatiquement. Afin d'éviter un cauchemar, assurez-vous de travailler de près avec votre courtier immobilier.

 

 

 

Top>>

Conseils pour la sélection d'un entrepreneur pour réaliser vos rénovations

Les rénovations peuvent couter des milliers de dollars et font l'objet de nombreuses plaintes. Voici une liste des éléments à considérer lors du choix d'un entrepreneur:

  1. Demandez des recommandations et des références. Parlez-en à vos amis, votre famille et aux personnes pour lesquelles l'entrepreneur a fait un travail similaire.
  2. Obtenez au moins trois devis écrits d’entrepreneurs qui sont venus à votre domicile pour évaluer ce qui doit être fait. Assurez-vous que les estimations sont basées sur le même travail de sorte que vous puissiez faire des comparaisons.
  3. Assurez-vous que l'entrepreneur répond aux exigences de permis et d'enregistrement des agences de la consommation locales. Certaines régions exigent que les titulaires passent des tests pour examiner leur compétence et que les titulaires sont solvables. Certaines associations peuvent aussi avoir un fonds pour couvrir des pertes financières qui résultent de problèmes avec les entrepreneurs agréés.
  4. Vérifiez si les lois locales limitent le montant de dépassement de l’estimation par rapport à la facture finale - sauf si vous avez approuvé l'augmentation.
  5. Vérifiez si l’entrepreneur a fait l’objet de plaintes auprès du Better Business Bureau ou d’organismes similaires.
  6. Obtenir les noms de ses fournisseurs et leur demander si l'entrepreneur effectue des paiements en temps voulus.
  7. Contactez votre service d'inspection du bâtiment local pour vérifier les exigences de permis et d'inspection. Méfiez-vous si l'entrepreneur vous demande d’obtenir le permis. Cela pourrait signifier que l'entreprise n'a pas de permis.
  8. Assurez-vous que votre entrepreneur est correctement assuré en particulier en responsabilité personnelle et civile, dommages à la propriété et est couvert par une assurance accidents du travail pour ses travailleurs / ses et sous-traitants. Vérifiez également auprès de votre compagnie d'assurance afin de savoir si vous êtes couvert en cas de blessure ou de dommages qui pourraient survenir dans le cadre des travaux.
  9. Insister sur un contrat écrit complet. Sachez exactement quels travaux seront réalisés, la qualité des matériaux qui seront utilisés, les garanties, les horaires, les noms des sous-traitants, le prix total des travaux, et le calendrier des paiements.
  10. Essayez de limiter votre acompte. La législation locale peut spécifier que seul un certain pourcentage du cout total peut être fait comme un acompte.
  11. Comprendre vos options de paiement. Comparez le cout de l'obtention d’un emprunt au financement par l’entrepreneur.
  12. Ne faites pas de paiement final ou ne signez pas un affidavit de fin des travaux jusqu'à ce que vous soyez satisfait du travail et que vous ayez la preuve que les sous-traitants et les fournisseurs ont été payés. Les lois peuvent permettre aux sous-traitants impayés et / ou aux fournisseurs impayés de prendre un privilège sur votre maison.
  13. Payez par carte de crédit quand vous le pouvez. Cela peut vous accorder le droit de retenir le paiement auprès de la compagnie de carte de crédit jusqu'à ce que les problèmes soient corrigés.
  14. Soyez particulièrement prudent si l'entrepreneur:
    • vous sollicite en porte-à -porte;
    • vous suggère du matériel et des matériaux provenant d’un chantier précédent;
    • vous indique que votre travail sera une «démonstration»;
    • vous propose des réductions pour trouver d'autres clients;
    • donne un prix qui est bien plus bas que celui des autres estimations;
    • vous fait des pressions pour une décision immédiate;
    • offre des garanties exceptionnellement longues;
    • ne peut être atteint qu’en laissant des messages sur un service de répondeur;
    • utilise une camionnette banalisée ou immatriculée hors de la zone des travaux;
    • vous demande de payer pour tout le travail à l’avance.

 

 

 

Top>>

info@support-immobilier.com
Luc L'Ecuyer Les Immeubles les Associes inc
A SuccessWebsite® Solution ™ & © owned by ConsulNet Computing Inc. 1998-2019 (All Rights Reserved)
Content licensed from Craig Proctor Productions Inc.